Accueil / Maison / Santé / Marisol Touraine pense à aider les jeunes médecins pour mettre un terme aux déserts médicaux

Marisol Touraine pense à aider les jeunes médecins pour mettre un terme aux déserts médicaux

La ministre de la Santé, Marisol Touraine tente de trouver les moyens pour mettre un terme aux déserts médicaux. Elle a donc dévoilé quelques mesures qui visent à attirer les jeunes médecins notamment en leur proposant une aide financière.

200 millions d’euros pour réduire les déserts médicaux

S’il est assez facile de trouver un médecin dans les grandes villes, l’histoire est très compliquée dans les zones isolées. Les habitants de la campagne sont parfois contraints d’effectuer plusieurs dizaines de kilomètres pour obtenir un rendez-vous médical. Ces déserts sont susceptibles d’avoir un impact sur la santé, Marisol Touraine met donc en place quelques mesures pour y mettre un terme. La ministre a ainsi développé le Pacte Santé Territoire 2 avec un budget de 200 millions d’euros.

Marisol Touraine dévoile 10 mesures lors du Congrès annuel du CNGE

En Côte-d’Or, à Dijon, Marisol Touraine a donc énoncé les mesures de son plan dans le cadre du CNGE qui organisait la 15e édition. D’ici 2017, 200 nouveaux postes de médecins verront ainsi le jour, car l’objectif consiste à obtenir des soins urgents en moins de 30 minutes. Elle souhaite mettre en place 200 maisons de santé ainsi que des expérimentations en télémédecine dans 9 régions. Parmi les 10 promesses dévoilées par la ministre, il y a l’ouverture des stages en ville pour les étudiants en pédiatrie et en ophtalmologie.

1.000 praticiens en 2017 dans les zones « fragiles »

Le Pacte territoire santé 2 prévoit notamment d’élargir aux autres spécialités les mesures incitant les médecins généralistes à s’installer dans les zones en pénurie. La gynécologie, l’ophtalmologie, la pédiatrie et la dermatologie, grands oubliés du pacte de 2012, sont cette fois intégrées au projet.

Le nombre de contrats de praticien territorial de médecine générale (PTMG), qui garantissent un revenu pendant les premières années aux jeunes professionnels venant exercer sur des territoires « fragiles », passerait ainsi à 1.000 en 2017.

Plus de places au concours de médecine

D’ici cette même année, 200 contrats d’engagement de service public (CESP) supplémentaires seront signés avec les étudiants s’engageant à venir exercer dans ces zones, en échange du versement d’une allocation pendant leurs études.

Enfin, dans l’immédiat, le numerus clausus augmentera de 6,4 %, ce qui représente 131 places de plus dans dix régions pour l’admission en deuxième année de médecine à l’issue du concours.

Attirer les nouveaux médecins avec 200 nouveaux CESP

Dans les universités, il y aura une hausse du nombre de médecins libéraux enseignants. De plus, une aide financière sera proposée, car la revalorisation de la rémunération dédiée aux maîtres de stage sera augmentée. D’ici 2017, Marisol Touraine a l’intention de proposer 200 nouveaux CESP, ces contrats permettront d’obtenir une aide financière estimée à 1200 euros. Les médecins devront par contre s’installer dans une zone de pénurie.

A propos de Stéphane

Stéphane
Fan d'automobile, de sport et de politique. Mon avis et mes articles n'engagent que moi.

Check Also

L’Assemblée nationale vote à nouveau la généralisation du tiers payant malgré la contestation des médecins

L’Assemblée nationale a voté de nouveau vendredi, en nouvelle lecture du projet de loi sur …