Accueil / Tech / Mobile / Le numérique en France : Une explosion de l’Internet mobile en 2015

Le numérique en France : Une explosion de l’Internet mobile en 2015

Les Français apprécient grandement le numérique et ils aiment également l’Internet mobile. La consommation de données via un mobile a quasiment doublé en France en un an et dépasse désormais un gigaoctet (Go) par mois en 2015 pour les clients actifs sur internet, selon le baromètre du numérique présenté vendredi par l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) et le Conseil général de l’économie (CGE).

L’enquête de l’Arcep montre que l’équipement en tablettes tactiles et en smartphones a progressé à un rythme soutenu avec une croissance, en un an, respectivement de 6 points et 12 points. Désormais, 35% de la population est équipée d’une tablette et plus de 1 Français sur 2 d’un smartphone.

Concrètement, cette forte augmentation de la consommation d’Internet sur portables peut s’expliquer de plusieurs manières, à commencer par le nombre de personnes qui disposent aujourd’hui d’un smartphone ou d’une tablette connectée au web. Parmi les personnes interrogées, 58% possèdent un portable nouvelle génération tandis que 35% disposent d’une tablette tactile (+6% en un an).

La tablette devient plus populaire que les ordinateurs

Le ministère de l’Économie et l’Arcep ont commandé une étude réalisée par le Credoc. L’objectif consiste à obtenir des informations sur l’utilisation du numérique. Le premier enseignement montre que la tablette connait un réel succès, ce qui a tendance à réduire les ventes des ordinateurs. Le nouvel appareil est surtout apprécié par les 25/39 ans et il a bénéficié d’une hausse en seulement quelques années.

Plus largement, si 86% des Français naviguent régulièrement sur internet, fixe ou mobile, ce qui situe la France au-dessus de la moyenne européenne (76%), cela concerne la quasi totalité des 12-29 ans (98 à 100%) contre seulement 38% des 70 ans et plus et tout de même 76% des 60-69 ans.

L’Internet mobile connait une explosion fulgurante

Dans le même registre, le mobile connait lui aussi une forte croissance qui est estimée à 40% en seulement 4 ans. Le nombre de Smartphones est même plus important que celui référencé pour le téléphone fixe. En ce qui concerne Internet, 54% des sondés utilisent le data et une connexion fixe. Cela a donc eu une incidence sur la consommation des données mobiles, car elle s’offre une belle augmentation. Toutefois, 2015 s’avère être une année exceptionnelle avec une explosion des statistiques. En général, les utilisateurs dépensent près de 1 Go par mois.

L’information à l’heure du 2.0

Dans son rapport, l’Arcep indique que les usages déjà bien installés continuent de progresser : 51% des Français écoutent ou téléchargent de la musique sur internet ; 35% regardent ou téléchargent des films, des vidéos ou des séries ; 37% regardent la télévision sur internet, en direct ou en rattrapage. Parallèlement, l’utilisation des réseaux sociaux explose, notamment pour l’information ; 52% participent aux réseaux sociaux. Parmi les adeptes des réseaux sociaux, la part de ceux qui s’informent sur l’actualité par ce canal a bondi de 17 points entre 2012 et 2015.

La recherche d’informations pour la santé explose

L’Internet mobile permet ainsi plusieurs usages qu’ils soient en lien avec les emails, la navigation classique ou encore les réseaux sociaux (91%). Le divertissement (82%) et le partage de photos/vidéos (79%) connaissent un réel essor, mais le data permet aussi de s’informer sur l’actualité (71%) ou de faire de nouvelles rencontres (25%). Au niveau des informations, c’est surtout la santé qui s’amplifie et cela concerne 41% des sondés en 2015 contre 26% en 2007.

L’étude distingue également une variation des usages d’internet en fonction des diplômes obtenus puisque seuls 44% des non diplômés vont sur la toile lorsque la quasi totalité des diplômés du supérieur l’utilisent. Si l’internet mobile est désormais largement entré dans les usages, il n’en va pas de même pour l’utilisation de la domotique ou des livres numériques, qui ne sont employés que par, respectivement, 6% et 8% des personnes interrogées.

Le classement de l’Arcep des usages des smartphones

Internet et mail en tête. En tête de ce baromètre, la navigation sur internet utilisée par 52% des possesseurs de smartphones. Juste derrière, on retrouve un autre usage phare des mobiles, à savoir la consultation des mails et messages électroniques, pour 45% des utilisateurs. Deux usages en forte hausse cette année puisqu’ils étaient respectivement à 43 et 36% en 2014.

Les applications sur la troisième marche. A la troisième place des usages les plus répandus, le téléchargement d’application. Ceux sont là 44% des possesseurs de smartphones qui indiquent télécharger des applications sur les magasins d’applications de Google, Apple ou encore Microsoft contre 36% l’année dernière.

La géolocalisation et les messageries instantanées progressent. Pour leur deuxième année dans le classement, l’usage de la géolocalisation et des nouvelles applications de messagerie (Hangouts, WhatsApp, Messenger…) progresse largement. 36% des utilisateurs de smartphones se servent de leur mobile pour géolocaliser un restaurant (28% en 2014), un bar tandis qu’ils sont 25% a utiliser les messageries instantanées (17% en 2014).

A propos de Stéphane

Stéphane
Fan d'automobile, de sport et de politique. Mon avis et mes articles n'engagent que moi.

Check Also

L’Apple Watch sert surtout à regarder l’heure !

La marque a dévoilé l’Apple Watch et elle mise sans doute sur les fêtes de …