Accueil / Divertissement / Cinéma / Le Festival international du film de Saint-jean-de-Luz en pleine expansion

Le Festival international du film de Saint-jean-de-Luz en pleine expansion

C’est parti pour une semaine de cinéma avec le Festival de Saint-Jean-de-Luz qui a commencé depuis lundi.

Celui-ci est organisé pour faire connaître les nouveaux cinéastes au public. Ce festival est dirigé artistiquement par Patrick Fabre, qui connaît très bien le cinéma.

Le Festival de Saint-Jean-de-Luz a commencé ce lundi, 4 octobre et sera ouvert aux passionnés de cinéma pendant toute la semaine. Ce festival dirigé par Patrick Fabre, a pour finalité de faire connaître les nouveaux cinéastes. En clair, ce festival permettra de aux amateurs de connaître les cinéastes qui ont réalisé leur premier film d’aujourd’hui, ou leur second film.

Plusieurs films vont concourir au cours de cette semaine : dix films, parmi lesquels, « Fleur de tonnerre » un film de Stéphanie Pillonca, avec Déborah François et Benjamin Biolay, « Diamond Island » de David Chou et d’autres films étrangers comme, Paris La Blanche, You’ll never be alone réalisé par Alex Anwandter, venu du Chili, de Lidia Leber Terki.

En fait, ce festival fait aussi la promotion des films étrangers. On y présente aussi des courts métrages qui sont en compétitions avec d’autres films. Ce festival prend en compte les différentes catégories de films, ce qui fait la particularité de cet événement qui ne fait que prendre de l’ampleur au fil des années.

Devenu célèbre depuis son existence, ce festival de Saint-Jean-de-Luz présente des films choisi avec exigence et qui ont reçu des récompenses.

Vous avez des films comme d’ »A peine j’ouvre les yeux », un film de Leila Bouzid qui a reçu trois prix en 2015 et qui a été suivi dans les salles de cinéma en France. Ce même film sera présenté aux Oscars. Ce festival est composé d’un jury très pointu et expérimenté. On note aussi qu’il a une perception unique. Et la présidence du jury de cette année a été donnée à Cédric Klapisch.

Il faut souligner que les films qui seront projetés pendant le festival seront suivis d’un débat public. De plus, les amateurs pourront suivre les films qui seront diffusés pourvu de débourser 4 euros. D’autre part, il sera possible de suivre d’autres films.

A propos de Stéphane

Stéphane
Fan d'automobile, de sport et de politique. Mon avis et mes articles n'engagent que moi.