Accueil / Business / Economie / Air France : les pilotes veulent développer la filiale low-cost Transavia

Air France : les pilotes veulent développer la filiale low-cost Transavia

La compagnie Air France – KLM veut relancer Transavia Europe, ce projet de compagnie européenne low cost qui avait entrainé une longue grève de ses pilotes à l’automne 2014.

Lundi 30 novembre, le transporteur aérien a annoncé qu’il ouvrira, en mars 2016 à Munich (Allemagne), une base de Transavia Holland, la filiale low-cost de KLM.

Cette escale sera la première à être installée hors des aéroports d’Amsterdam Schiphol et de Paris Orly, où sont respectivement installées Transavia Holland et Transavia France. Elle va desservir 18 destinations avec une flotte composée de quatre Boeing 737. Globalement, Transavia Holland compte effectuer une centaine de vols à partir de Munich par semaine.

Cette petite flotte allemande portant les couleurs de Transavia Holland sera gérée en majorité par des équipages allemands. Les pilotes, les hôtesses et stewards, et les personnels au sol, seront soumis aux conditions locales. « Les vols au départ de Munich seront surtout opérés par des équipages allemands installés sur place », indique Air France.

Inutile de « laisser ce développement aux autres »

Cependant, Transavia Holland a aussi envisagé employer des pilotes néerlandais installés à Munich. Pour faciliter la rentabilisation de cette base européenne, ces navigants garderont leur salaire hollandais et leur ancienneté mais un coefficient de minoration leur sera appliqué : la compagnie considèrera le coût de la vie locale, ce qui devrait provoquer une légère baisse de rémunération.

A propos de Stéphane

Stéphane
Fan d'automobile, de sport et de politique. Mon avis et mes articles n'engagent que moi.

Check Also

Avec les droits du foot anglais, Altice mise sur la convergence médias-télécoms

Du sport partout, tout le temps, sur la télévision comme sur mobile: la diffusion du …